DIVERS

L'endroit où vous pourrez trouver tous ce qui se rapporte à Sables mais qui ne vient pas de moi. Des petits textes, ou des petites images...

Le rêve d'Anir (écrit par Laku) suite à la fin du chapitre 13.



Le brouillard flou dans lequel il évolue se dissipe et il lève les yeux au ciel. Des centaines d'étoiles brillent au-dessus de lui dans un silence troublant. Baissant les yeux, il observe ses pieds qui glissent dans une eau turquoise d'un plus bel effet. Il rit. Cet endroit est si magnifique ! Ses pieds glissent sur l'eau et il ne s'étonne même pas de ne pas s'enfoncer dans l'eau profonde.
Soudain, un bruit de bulles se fait entendre et des dizaines de petits poissons argentés sont propulsés dans les airs. Ils décrivent des courbes parfaites dignes d'un ballet que l'on pourrait voir dans les villes-bulles puis ils retombent dans l'eau et il comprend maintenant qu'il se trouve dans le lac qu'ils avaient traversés récemment. Mais pas de siphon et pas de peur de tomber au fond du trou pour finir noyé dans une eau froide au fond d'une rivière souterraine.
Les poissons dansent autour de lui et les étoiles brillent toujours autant au-dessus de lui : c'est magnifique et il se sent en paix. Alors qu'il exécute une pirouette, Saxxon entre dans l'eau également et son entrée forme des cercles concentriques autour de lui. Il s'enfonce dans l'eau jusqu'à la poitrine puis comme lui, il se met à flotter petit à petit pour finir par marcher sur l'eau.
Saxxon est fort et beau, mais c'est un homme et les hommes trahissent. Anir fait la moue. Les hommes sont des êtres corruptibles et méchants. Pas toujours en le voulant, des fois ils blessent leurs semblables sans le vouloir : par égoïsme ou pour le bien de tous. Quelle belle pensée, pense-t-il, amer.
 Cette pensée assombrit son humeur et les étoiles s'éteignent, les poissons descendent dans les profondeurs du lac qui noircit ; lui-même sent ses pieds s'enfoncer dans l'eau froide. Il regarde approcher Saxxon avec un regard noir, si seulement... Le froid envahit son être et son corps s'est enfoncé dans l'eau jusqu'à hauteur des genoux. Saxxon est maintenant arrivé à ses côtés et le regarde, tête penchée. Il hoche la tête et sourit.
-       Anir, tu n'as pas à avoir peur de moi. Regarde.
Saxxon lève une main et un petit bruit sec retentit derrière son oreille qu'il vient de toucher. Alors le visage souriant et confiant du mineur tourne sur des gonds et révèle une mécanique faite de poulies, d'engrenages et de courroies. Anir n'en revient pas : Saxxon est une machine ! Les bruits rassurants d'une mécanique qui tourne sont si enivrants ! Ah, quel bonheur pour lui ! Il ne le trahira donc pas !
Avec cette révélation, la température environnante augmente : les étoiles se rallument les unes après les autres, comme des sourires qui fleuriraient et les poissons remontent dans une chorégraphie impeccable. Puis il ressort de l'eau et se remet à marcher sur l'eau vers Saxxon, immobile.
Il pose sa main sur la joue de Saxxon, remettant en place son masque.
-       Tu ne pourras pas me trahir ainsi.
Saxxon lui sourit et se penche pour l'embrasser. Il ferme les yeux, le reste de ce rêve est trop intime pour le vivre les yeux ouverts.

Quand Anir se réveille, il se sent détendu et perplexe. Il se tourne vers le mineur et touche du bout des doigts sa poitrine chaude et il sent son cœur battre dessous. Et cela le rend mélancolique, sans raison.
-       J'aimerais me rappeler mes rêves...
-       Moi pas. Lui répond la voix dure de Saxxon.

Anir le regarde, intrigué. Saxxon prend sa main dans la sienne et lui sourit.
-       Oublie ça. Mauvais rêve.

Anir ne rétorque pas et lui sourit timidement. Saxxon l'embrasse puis ils s'étirent et se lèvent : une nouvelle journée commence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire